Buenos Aires : les endroits à ne pas manquer


Buenos Aires tient une place vraiment particulière dans ma vie. Elle est rapidement devenue l’une de mes villes préférées au monde… et pour cause. J’y ai vécu deux ans, au lieu d’y rester seulement 6 mois.

C’est à Buenos Aires que j’ai découvert ma passion pour les voyages, pour la culture Latino-Américaine, pour les rencontres permanentes avec de nouvelles personnes. Et surtout, pour la découverte de nouvelles cultures et l’échange d’expérience.

Buenos Aires, c’est donc :

– Ma première expérience de volontariat.
– Mon apprentissage de l’espagnol.
– Des soirées complètement folles.
– Une maison avec piscine et 20 colocataires venus de toute l’Amérique Latine.
– Ma première expérience professionnelle à l’étranger, en Ressources Humaines.
– Ma découverte de ce qu’est une économie disons… difficile.
– Les spécialités culinaires Argentines.
– Des collègues de travail inoubliables.
– Des créations artistiques à tous les coins de rue.

Je vais m’arrêter là, car il est impossible de tout citer !

Buenos Aires est une ville extraordinaire. Je vous livre ci-dessous le top des quartiers à visiter et les activités à ne pas manquer !

Mon top des quartiers de Buenos Aires

San Telmo

San Telmo Buenos Aires

Considéré comme la partie ancienne de la ville, ce quartier est aussi l’un des plus pittoresques. Rien de mieux que de se balader dans les rues pavées de San Telmo. L’architecture y est magnifique, les rues sont vivantes et colorés, le quartier est animé. Vous y trouverez de nombreux petits restaurants et pubs typiquement Argentins.

L’expérience + de San Telmo : le marché du dimanche, à faire et à refaire ! La feria de San Telmo rassemble 270 étalages et reçoit plus de 10 000 visiteurs chaque dimanche.
Elle regroupe une immense collection d’objets allant des antiquités aux cartes postales anciennes en passant par de l’argenterie, des cristaux ou de la porcelaine. On y trouve également des bijoux, des porte monnaies en cuir et autres objets en tous genre. De nombreux artistes viennent animer cette ambiance déjà haute en couleurs. Spectacles de tango de rue, mimes, musiciens et statues vivantes seront au rendez-vous.

Recoleta

eglise-recoleta-buenos-aires

Mon quartier favori de Buenos Aires. Véritable centre de la culture et de la création artistique, c’est à Recoleta que sont situés le musée des beaux arts de Buenos Aires et le musée Malba (Histoire et Art Latino-Américain).
Mais le quartier est surtout célèbre pour son Cimetière de la Recoleta, trésor architectural dans lequel repose toute la haute bourgeoisie de Buenos Aires ainsi que de nombreux protagonistes de l’histoire Argentine. Nous en reparlerons dans la suite de l’article.

La Recoleta, c’est aussi :

De nombreux restaurants et bars sympathiques dont l’Alamo, à faire absolument si vous aimez les soirées très animées !

Des parcs, petits et grands, dans lesquels vous trouverez des installations gratuites pour faire du sport et des cours de yoga en plein air.

Des pistes pour faire du vélo et votre footing quotidien. Cet endroit est l’un de mes meilleurs souvenirs de la ville.
J’allais souvent courir le soir à partir de 21/22h et il y avait toujours beaucoup de joggeurs, cyclistes et de personnes faisant du yoga, même la nuit! Avec la chaleur du printemps et de l’été, l’ambiance était délicieuse. Vous pouvez accéder à ces pistes tout le long de l’Avenida del Libertador, entre Sarmiento et Pueyrredón.

Buenos Aires Recoleta

L’expérience + de Recoleta : Tous les week end, juste devant le cimetière de la Recoleta, promenez-vous entre les allées du marché d’art artisanal. Vous y verrez des créations plus belles les unes que les autres.
Reposez-vous au soleil sur les grandes étendues d’herbe qui entourent le marché. Profitez du rythme de la musique et de la danse des artistes de rue. Un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles ! 

Palermo

Le quartier dans lequel j’ai vécu les 6 premiers mois. On y trouve les Bois de Palermo (los Bosques de Palermo en espagnol). Avec ses 25 hectares, c’est le parc le plus étendu de Buenos Aires et l’un des favoris des Porteños (les habitants de Buenos Aires) pour y passer leur week-end.

Des pistes cyclables ont été aménagées tout le long du parc.

Ses trois lacs artificiels sont l’endroit idéales pour faire de la barque ou du pédalo.

De nombreuses troupes de théâtre s’y produisent tout au long de l’année.

Les dimanches soirs d’été, vous pouvez profiter d’une séance de cinéma gratuite en plein air.

Palermo, c’est aussi le quartier célèbre pour son shopping, ses restaurants, bars et boites de nuit.

A ne pas manquer à Buenos Aires - Palermo
L’expérience + de Palermo : la plaza Serrano et ses rues alentours. Elles regroupent des centaines de bars, restaurants et boites de nuits. Que vous souhaitiez simplement dîner ou bien faire la fête jusqu’au petit matin, vous trouverez forcément votre bonheur. L’ambiance du quartier est excellente et certains locaux de restauration rapide sont ouverts jusqu’au matin. L’endroit idéal pour passer une bonne nuit de fiesta à Buenos Aires !

Puerto Madero

Le quartier des affaires de Buenos Aires : des grattes ciels, le fleuve, une aura chic et branchée. De nombreuses entreprises y ont installé leur siège, dont notamment Google Argentina.

Puerto Madero fut le port de Buenos Aires jusqu’en 1897 puis devint obsolète, à cause de l’augmentation de la taille des bateaux. Le quartier, laissé à l’abandon pendant des décennies, fut finalement réaménagé à partir de 1991 et se métamorphosa par la suite en un centre de grande expansion commerciale.

buenos-aires-puerto-madero
L’expérience + de Puerto Madero : Promenez-vous sur les chemins pour piétons le long du « rio de La Plata », le fleuve qui traverse Buenos Aires pour aller se jeter dans l’océan Atlantique.

Traversez le Pont de la Femme (el Puente de la Mujer) connu pour son architecture hors du commun.

Visitez la frégate « Presidente Sarmiento », stationnée le long de la rive et transformée en musée.

Observez les bâtiments en pierre rouges de l’Université Catholique Argentine (UCA) et pour finir, dégustez un Asado dans le restaurant Siga la Vaca. Un vrai délice !

A voir à Buenos Aires

Avenida 9 de julio et l’Obélisque

Avenue du 9 juillet Buenos Aires

L’avenue du 9 juillet porte son nom en l’honneur de l’indépendance Argentine. C’est l’avenue principale de Buenos Aires et surtout la plus impressionnante !

Avec ses 140m de large et pas moins de 16 voies pour les voitures, elle est l’avenue la plus large de la planète. Elle s’étend en longueur sur près de 4 km et est traversée par plusieurs avenues principales de la ville.

Au milieu de la 9 de Julio se tient l’obélisque, édifiée en 1936 et représentant un point de rassemblement pour les habitants de Buenos Aires lors des manifestations importantes.

El Caminito
Caminito La Boca Buenos Aires

Ici, l’ambiance est aux couleurs, au football, à la danse, à la vie.
Situé dans le quartier de La Boca, el Caminito (pouvant être traduit par « Petit Chemin ») est considéré comme une rue musée. Elle renferme de nombreuses œuvres d’art de rue et marchés artisanaux. Les peintures et créations artistiques sont faites directement sur les bâtiments.

Les personnages emblématiques de la culture Argentine, comme Mafalda par exemple, saluent la foule depuis des balcons colorés. Les terrasses des restaurants offrent aux touristes des shows de Tango magnifiques.

Vous y trouverez de nombreuses boutiques souvenirs et des maillots de foot partout. Ils sont aux couleurs de l’équipe nationale Argentine mais aussi à celles de Boca Junior, l’un des grands Clubs de foot de Buenos Aires.

Le théâtre Colón

Considéré comme l’une des 5 meilleures salles d’opéra au monde, le théâtre Colón est comparable à la Scala de Milan ou à l’Opéra de Paris.

Lieu de consécration pour les artistes venus du monde entier, le théâtre abrite le ballet, le chœur, l’Orquestra Estable du Teatro Colón et l’Orquesta Filarmónica de Buenos Aires.

Il est possible de le visiter avec un guide. Des visites en français sont disponibles à certaines heures. Si vous êtes chanceux, des répétitions auront lieu pendant votre visite de la salle d’opéra. Le guide vous laissera vous asseoir et y assister pour un moment.

Vous trouverez toutes les infos sur le site officiel (en espagnol, anglais ou portugais).

Librairie de Palermo : El Ateneo Grand Splendid

A voir à Buenos Aires - El Ateneo
Adresse : Avenida Santa Fe 1860 – Photo de Roger Schultz

Ma librairie préférée du monde entier. Classée deuxième plus belle librairie du monde par le Guardian, elle était, avant 1919, un grand théâtre. Son architecture d’origine n’a presque pas été touchée.

La fresque de sa coupole, peinte par Nazareno Orlando, représente la fin de la première guerre mondiale.

Les balcons, les loges et la scènes encadrée de lourds rideaux de velours rouges ont également été conservés et abritent aujourd’hui un café.

Fréquentée par plus de 800 000 touristes chaque année, la librairie el Ateneo regroupe une formidable collection de livres en plusieurs langues et de musiques du monde.

Cimetière de la Recoleta

Vous y trouverez les sépultures de Juan Domingo Perón, Evita, Vicente López et bien d’autres. Autant de noms emblématiques qui ont contribué à écrire la grandiose histoire Argentine.

Hommes et femmes politiques, philanthropes, artistes, journalistes ou membres de la grande bourgeoisie… le cimetière de la Recoleta renferme leurs 1001 histoires et légendes.

Les visites guidées se font en espagnol, anglais et portugais (disponibles à certaines heures de la semaine).

La Casa Rosada

La maison présidentielle, située à San Telmo. Véritable œuvre architecturale, elle fait face à la Plaza de Mayo (place de mai) et fait en partie l’objet de visites guidées.

Les sous-sols et galeries de la Casa Rosada abritaient dans le passé le musée du palais du Gouvernement. Il y a quelques années, on y trouvait des œuvres d’art et des documents en relation avec les différentes présidences du pays.

Ce musée a fermé ses portes en 2010 pour être remplacé par le musée du Bicentenaire qui retrace, à l’aide de photos, vidéos et témoignages, toute l’histoire de la politique Argentine. L’entrée du Bicentenaire est située derrière la Casa Rosada et selon moi, il vaut le coup d’œil !

La plaza de Mayo

Buenos Aires Plaza de Mayo Casa Rosada

C’est la place centrale de Buenos Aires. Elle tient son nom en mémoire de la révolution du 25 mai 1810, quand les bourgeois de Buenos Aires chassèrent le vice-roi d’Espagne et revendiquèrent l’indépendance du pays.

Le 25 mai est devenu le jour de la fête nationale Argentine. Ce n’est pourtant que quelques années plus tard, le 9 juillet 1816, que la pleine indépendance a été proclamée.

Située en face de la Casa Rosada, la Plaza de Mayo est entourée d’autres lieux importants dont la cathédrale Métropolitaine ou encore le ministère de l’économie. Sur la place on trouve plusieurs monuments dont la statue de Manuel Belgrano, créateur du drapeau Argentin.

Elle est également connue pour être le lieu de rendez-vous pour les revendications et manifestations sociales. On y trouve tous les jours des manifestants avec leurs banderoles protestant en face de la Casa Rosada.

Calle Florida (rue Florida)

Située dans le Microcentro, le centre ville de Buenos Aires, Florida est une rue piétonne et la principale rue commerçante d’Argentine. Elle rassemble de nombreuses galeries marchandes, des restaurants, des bars, cafés et salons de thé. Le soir, on y trouve de nombreux artistes de rue.

Pour la petite histoire, c’est dans un bar de Florida que mes collègues et moi avons regardé le match Allemagne / Brésil lors de la coupe du monde 2014, celui où l’Allemagne a marqué 7 buts.

Le bar était plein à craquer et quelques Brésiliens ont décidé de partir avant la fin du match… en débranchant toutes les télévisions sur leur passage !

A voir à Buenos Aires - Calle Florida

Florida est aussi la rue principale pour l’échange d’argent au noir. La plupart des commerces de la rue, sous couvert de boutiques de souvenirs, kiosques à journaux ou encore d’agences de voyages proposent de reprendre vos euros ou vos dollars. Ils vous les échangent contre un montant de pesos plus élevé que ce que l’on vous aurait donné au taux officiel.

Attention – Si l’envie vous prenait d’échanger de l’argent au black, il est important que vous suiviez ces quelques conseils :
La première fois, n’y allez pas seul. Vous rencontrerez sûrement des voyageurs ou expatriés l’ayant déjà fait. Demandez-leur de vous accompagner afin que vous puissiez comprendre comment ça fonctionne.
– Il est indispensable que la personne qui s’adresse aux commerçants sache parler couramment espagnol. L’échange d’argent est une négociation. Vous ne pourrez rien faire si vous ne parlez pas la langue, vous risquez de leur taper sur les nerfs et vous vous ferez arnaquer à coup sûr.

Je ferai prochainement un article beaucoup plus détaillé sur ce point et sur l’économie Argentine en général. Si vous pensez vivre là-bas quelques temps, les conseils et indications que je vous donne ne seront pas de trop !

Ce n’est pas fini !

Quels sont les meilleurs restaurants, bars et boîtes de nuit de Buenos Aires ? Que faire autour de Buenos Aires si l’on veut se mettre au vert pour quelques jours ? Ce sont les rubriques en préparation, en attendant n’hésitez pas à partager votre expérience et à poser vos questions dans les commentaires !


Commentaires

CommentLuv badge

Commentaires Facebook